Ça me fait toujours sourire d’entendre la vision qu’a le Monde (oui oui LE MONDE !) de nous, "les parisiens" : grincheux, stressés, aigris, ... une liste peu flatteuse que je préfère stopper là d’ailleurs !

Pourtant, on est tout aussi chaleureux que nos voisins du sud. On a juste besoin d’un cadre qui permet de briser la glace naturellement.

Si vous saviez le nombre de rencontres « humaines » aussi positives que touchantes que j’ai fait  en plein Paris une fois que j’ai réussi à m’extirper de la vie typiquement parisienne dans laquelle je m’étais glissée totalement volontairement et avec tellement d’entrain.

 

Ce sont des artistes, des designers, des cuisiniers, des photographes, des coachs, des artisans, bref des entrepreneurs et des entrepreneuses qui en vendant un bout d’eux –mêmes  m’ont convaincu de vendre à mon tour quelque chose qui venait des tripes. Faire en sorte que les parisiens trouvent des moments conçus spécialement pour qu’ils lâchent prise et se connectent entre eux  plutôt qu’aux objets, voilà où j’en suis. Offrir une alternative de vie parisienne loin des caricatures habituelles de la vie parisienne pour ne pas reproduire les sorties froides et impersonnelles que l’on connait tous.

 

Je mentirai si je disais que cela était facile tous les jours de communiquer ce que l’on est à de parfaits inconnus ou presque. C’est loin d’être l’exercice le plus facile à faire. C’est néanmoins capital car c’est quotidiennement que l’on me conforte dans mon idée des rencontres parisiennes nouvelles générations. J’ai décidé de lancer pour la rentrée les rdv greenlife de DeepinParis pour concrétiser le style de vie parisienne à laquelle j’aspire pour tous ceux qui recherchent une alternative aux sorties qui se ressemblent et se répètent, pour ceux qui aiment découvrir sans complexe,  pour tous ceux qui aiment le Paris où ça parle, s’écoute et rigole à en pleurer.

 

Ce 23 octobre, j’ai choisi le Recyclerie pour organiser le 1er rdv greenlife. Ça n’a l’air de rien mais quand j’ai pris le temps de visiter les lieux j’ai adoré l’atmosphère de ce qui s’y fait. La Recyclerie s’est installée en 2014 pour accueillir « des événements d’un tissu artistique alternatif qui privilégient le bricolage, la débrouillardise, l’indépendance et l’auto-production ».

La Recyclerie

Le lieu accueille au final une économie plurielle innovante qui permet de financer une ferme urbaine et un atelier de réparation d’objets à obsolescence programmée. Je suis fière de pouvoir rassembler mes invités dans ce lieu emblématique. J’adore les lieux remplis d’histoire…Autre point qui défonce (désolée mais c’est vrai), la présence de Cathy TIZZONI la fondatrice de Recycl’action qui m’a fait confiance pour l’organisation. Faire confiance…c’est cette capacité que les aventuriers développent. Pour que mon aventure continue j’ai besoin de vous. Si vous avez réussi à lire cette lettre ouverte c’est que vous m’avez progressivement fait confiance sur l’intérêt de ce message. J’aimerai tant  que vous continuez et franchissant le pas de la porte de la Recyclerie et me faisant confiance sur l’expérience que je vous ferai vivre ? Si vous faites partie des parisiens cités, venez seul ou accompagné. Quoi qu’il en soit je serai là heureuse de passer ce moment avec vous à bricoler juste pour le plaisir d’apprendre à trouver de la valeur là où on y pensait plus. Ca nous suffira pour passer ensuite un bon moment à rigoler de nos exploits de designer autour d’un verre pour construire un nouvel état d’esprit à Paris.

 

Je ne peux pas vous en dire plus car la suite appartient à tous ceux qui tenteront l’expérience qui sera forcément unique. Faites-moi  confiance !

 

Gladys, Fondatrice de DeepinParis.