Une rencontre à la base n'est pas forcément amoureuse mais elle est pratiquemment tout le temps prédéterminée à Paris.

La rencontre n'est pas forcément amoureuse...

Comme si on laissait une cartemancienne nous prédire le dénouement de chaque croisement... Rencontres amicales, professionnelles ou amoureuses, les rencontres tout particulièrement à Paris sont souvent prédéterminés.

 

Habitués au fast-service, a-t-on simplement peur de perdre notre temps ?  ou peur de l'inconnu ? ou encore peur d'être surpris ? Ou juste peur d'être déçu ?

l'inconnu nous effraie  ?

 

Prédéterminer les choses a sûrement un côté rassurant. On sait pourquoi on vient et on sait avec quoi on repart. Plus de place à l'improvisation. Réseaux sociaux pour développer sa liste de contacts professionnels, sites de rencontres pour dénicher l’amour de sa vie, application avec géolocalisation pour chopper à tout va, speed - dating pour trouver son futur boss, la liste est  longue et certaines recherches plus que farfelues font même flipper en fait…

Aujourd’hui, tous les moyens sont mis à notre disposition pour trouver exactement ce que l’on cherche en quelques secondes. Euh...enfin superficiellement du moins !

Il n’y a pas plus beau vivier de base de données en France que nous franciliens grâce au nombre de personnes que l'on représente au mêtre carré. Ca multiplie en théorie nos chances de trouver cette fichue aiguille dans tout ce b... ou pas ! Mais entre nous, vous y croyez vraiment ??! Franchement quelle est notre chance de faire LA rencontre que l'on a déjà imaginée sous toutes les coutures ? Futur boss, futur ami et le pire de tous...notre futur(e) moitié ! Mais bien sur... Alors S.T.O.P. !

Arrêtons ! C'est  bidon !

S.T.O.P.

Tous ces slogans alléchants laissent surtout place au vide après l’euphorie ! C’est ce que l’on appelle du "marketing" : un message cadré et codé pour que ceux qui se reconnaissent viennent comme des abeilles sur du miel ou comme des mouches sur ... oups pardon je m'égare.

Bon, sauf qu'au final la 1e réaction dans une rencontre sauvage de ce type, sera le malaise dans lequel cette recherche éclair nous expédie. Face à un groupe, comment fait-on quand on a perdu l'habitude d'être juste soi - même face à des inconnus ? Par où commencer ?  C'est comme dans ces réunions « spéciales réseau business » ! Que dire ? A qui ? Et comment ? C'est vrai que notre meilleur ami, Google, nous trouvera toujours quelques trucs pour nous rassurer en nous filant deux trois questions clés à poser et LE truc à ne pas faire. Ok ok ! Et si on se plantait quand même ? Et plusieurs fois même ? Si on se grillait à vie ?

 

Après, pour les phobbiques du contact, des poignées de mains transpirantes et  du "blanc" en pleine conversation, il y a tout nos réseaux sociaux favoris identifiés par spécialité. Et dans "réseaux sociaux", il y a tout les mots qui nous rassurent et qu'on aime bien. On va se créer un réseau sympa, avec plein de gens trop cool qui n'attendent que nous pour booster notre côte sociale. Oui oui, mais bien sur hein !

L'exemple des 5 dernières années est LinkedIn, ce réseau professionnel international où tout le monde finit par s’inscrire pour avoir le meilleur carnet d'adresse pour faire pâlir de jalousie les collègues. Mais que s’y passe –t-il concrètement ? Quel type de relations y noue-t – on au final ? Avec un peu d’expérience, on comprend rapidement qu’avoir plus de 500 contacts c'est juste de la poudre aux yeux et que cela ne nous permettra pas de trouver le poste de nos rêves sauf coup de bol exceptionnel.  Alors libérez votre souris de votre main crispée qui clique sur tous ces contacts du 2e cercle. La quantité rassure, mais la qualité nous décevra !

Autant se baser sur ceux qui nous connaissent, ceux qui connaissent nos qualités et ceux qui sauront nous aiguiller. Un vrai réseau vivant qui évolue au gré de vraies rencontres, des repas entre amis d’amis, des verres partagés, d'un moment dont on se souviendra !  Ouais ! Rien ne vaut une vraie belle rencontre !

D’ailleurs, où avez-vous fait votre plus belle rencontre humaine ?

apprendre pour s'ouvrir un peu

 

On pense directement à des lieux communs comme l’école, la fac, une formation, le club de sport ou encore un cours tout simplement comme de la danse ou de la cuisine. Le point commun de ces endroits qui crèent des liens tout naturellement, c’est que l’on y apprend quelque chose ensemble, on crée ensemble, et créer ça rapproche !

L’autre point commun, c’est qu’on se rend  sur ces lieux sans idée prédéfinie en tête...enfin pour la plupart d'entre nous ^^. En général, on ne va pas en formation pour chopper ! Ou en tout cas, on y vient au moins principalement pour apprendre. La rencontre à ce moment-là est complètement naturelle. Plus de question, plus de barrière, découvrir son voisin est simple. On est porté par un cadre neutre qui désinhibe au fur et à mesure. On échange sur les sujets proposés et si l’envie nous en dit et que ce fameux feeling passe, on dévie … pour connaitre l’autre et se rendre compte de tout ce que l’on peut s’apporter.

 

C’est là que naissent les relations authentiques !

Pas forcément amicales, amoureuses ou professionnelles, on a juste fait une rencontre humaine. On a partagé une vision ou pas, mais il s’est forcément passé quelque chose.

Donc à la question « les rencontres tout simplement humaines sont- elles possibles encore à Paris ? », on répondra OUI !

C’est juste que la recherche de l’échange à tendance à disparaitre à Paris. Pressé par le temps on décide de qualifier chaque rencontre et chaque opportunité. En dehors de ces lieux que l’on ne choisit pas forcément, on ne fait plus l’effort d’apprendre seul pour découvrir les autres ! La rencontre humaine c’est avant tout le résultat d’une aventure intellectuelle, d’une expérience ou d’un apprentissage que l’on accepte de vivre. C’est aussi accepter d’oublier un peu d’où l’on vient, mais pas qui on est pour se concentrer sur où l’on est et avec qui…

 

Paris en soi n’est pas le problème.

Le problème vient des barrières que l’on refuse de sauter pour dépasser cette zone dont on a déjà parlé dans ALERTE ORANGE : VENT GLACIAL A PARIS, cette fameuse zone de confort. Passons dans cette zone d’apprentissage où « vulnérable » ensemble, on apprendra des autres ce que l’on ne soupçonnait pas ou plus !

 

Donc, rien ne vaut une vraie belle rencontre humaine avec tout le mystère et le suspense du dénouement ! Et ce qui est sûr, c’est que la rencontre humaine ne déçoit pas en soi. On aura un homme ou une femme en face avec ces défauts et ces qualités, tout comme nous, à nous d’apprendre à les apprécier juste un instant. On aura fait une rencontre humaine tout simplement …

Pour une rencontre humaine telle que vous ne l'imaginerez jamais, inscrivez-vous à la newsletter et venez vous decouvrir !

A très vite.